Elisabeth Picard



Elisabeth Picard est une artiste canadienne, qui vit et travaille à Montréal, au Québec.

Les constructions architecturales engendrées par le processus de croissance et de transformation de la nature sont à la base de la pratique sculpturale d’Elisabeth Picard. S’inspirant de nouvelles technologies utilisées dans les domaines du design, de l’architectonique et de l’ingénierie, elle crée des sculptures et des installations aux compositions complexes, qu’elle développe de manière intuitive et personnelle.

Inventés pour sécuriser le câblage à l'intérieur des avions, le Ty-Rap a évolué au fil des ans. À partir de fermetures métalliques, il devint la fermeture à glissière de nylon que nous connaissons aujourd’hui. Peu coûteuse, fabriquée en série, élégante et très polyvalente, l’attache à tête d’équerre a intégré notre culture comme un organisme bien adapté. Elisabeth Picard utilise cette métaphore et les propriétés d’assemblage de cet objet synthétique pour créer ses œuvres.

Appliquant des techniques artisanales de fabrication textile tel que la vannerie, le tressage et le nouage, Picard teint, détourne et désarticule ensuite la matière plastique, la magnifiant pour créer un contraste entre son aspect à l’état brute et le raffinement de sa nouvelle apparence. L’assemblage structurel utilisé par l’artiste fait référence à des motifs de constructions aléatoires retrouvés dans la nature.

De plus, elle s’intéresse à l’intégration de la lumière programmée pour ses nombreuses possibilités en termes d’animation visuelle, processus qui ajoute à la poésie de ses œuvres en tirant profit de la translucidité de ses matériaux. Il en résulte une recherche esthétique et formelle dont l’ambiance mystérieuse nous fait revisiter les constructions de l’univers, du paysage et des organismes qui nous entourent.



Elisabeth Picard is a Canadian artist, based in Montreal, Quebec.

The processes of nature’s growth and transformation generate the architectural constructions that are the basis of Elisabeth Picard’s sculptural practice. Inspired by new technologies used in the fields of design, architectonics and engineering, she creates sculptures and installations in an intuitive and personal way.

The Ty-Rap, first developed to secure wiring inside airplanes, has evolved from a metal fastener to the nylon zip-tie we know today. Inexpensively mass-produced, elegant and very versatile, the zip-tie has been integrated into our culture as a well-adapted organism. Elisabeth Picard uses this metaphor and the assembling properties of this synthetic object to create her works.

Applying artisanal textile manufacturing techniques such as basket weaving, braiding and knotting, Picard dyes, deflects and disarticulates the plastic material, magnifying it to create a contrast between its raw state and the refinement of its new appearance. The artist uses a structural assemblage that refers to the random construction patterns found in natural organisms.

Now, Picard is slowly integrating programed light sources into her work to create a multitude of animation possibilities: this is a process that takes advantage of the zip-tie’s translucency and adds to the poetry of her installations. The result is a formal and aesthetic work, producing a mysterious atmosphere and creating a fascinating construction of the universe that surrounds us: from unicellular organisms to the structure of complex landscapes.